CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
lundi 24 juillet 2017             04h43
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 22 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV LE MAG DU 09 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 11 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 3 JUILLET 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DU 14-07-2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DE L'ACTU + DU 11 JUILLET 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Canada: La famille guinéenne Mansaré évite de nouveau son expulsion

Le Fil Infos  >  

Kankou Keita Mansaré et ses cinq enfants, qui devaient être expulsés en Guinée jeudi soir, ont de nouveau évité leur renvoi après que la compagnie aérienne eut refusé de les embarquer à l'aéroport international Pierre-Elliot-Trudeau de Montréal.

« Vers 22 h, nous croyions que la famille était déjà embarquée parce que l'Agence nous a fait savoir qu'elle avait obtenu tout récemment le titre de voyage des enfants », a indiqué l'avocat de la famille, Me Salif Sangaré, après avoir appris la nouvelle.

Ce dernier n'a pas réussi à obtenir d'explication officielle de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), mais estime que la compagnie aérienne a refusé de les faire monter à bord « parce qu'à part Mme qui possède un passeport, les autres membres de la famille ne possèdent pas de passeport ou de laissez-passer ou d'une autorisation de rentrer ».

Les agents de l'ASFC ont reconduit les membres de la famille dans l'arrondissement de La Salle, où ils vivent en attendant leur renvoi. La décision d'expulsion est toutefois maintenue et l'avocat estime que l'Agence « va tout faire pour pouvoir les renvoyer avec les documents » d'ici dimanche.

Plus tôt, Me Salif Sangaré avait expliqué que la famille devait être amenée à l'aéroport international Pierre-Elliot-Trudeau de Montréal à 18 h. Le vol de départ, selon ce que l'avocat avait appris, était prévu vers 22 h. Les autorités n'ont pas voulu indiquer avec quelle compagnie aérienne la famille devait voyager.

L'avocat des Musaré compte maintenant s'adresser à la Cour fédérale « pour démontrer que c'était de l'abus, pour qu'on puisse entendre cette famille et qu'on puisse faire cesser l'injustice. Et que l'Agence cesse d'utiliser ses pouvoirs arbitraires et abusifs », a-t-il conclu.

Publié le 21/4/2012


A LIRE AUSSI...

Les sanctions ne retardent pas l’accès de l’Iran à l’arme atomique

Le président Alassane Ouattara dissout le gouvernement

Procès des pro-Gbagbo : l'audition de l'épouse de l'ex-président ivoirien a débuté

Les syndicats européens vent debout contre l'austérité

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE