CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
vendredi 21 novembre 2014             20h57
ACTUS EN IMAGES

De Margerie: hommages de personnalités aux obsèques

Des Kurdes suivent les combats à Ko

A Kaboul, les mariages collectifs a
Voir les archives
PEOPLE EN IMAGES

Mike Nichols : le réali­sa­teur du Lauréat est mort à 83 ans

Eminem menace de violer Iggy Azalea dans une nouvelle chan­son

Dick Rivers, grave­ment blessé : son état de santé jugé « préoc­cu­pant »

Stro­mae : «J’ai le droit de prendre des vacances»

Jenni­fer Lopez : « Mes enfants m'ont fait revoir mes choix amou­reux »

Antoine Volo­dine décroche le prix Médi­cis pour Termi­nus Radieux
Voir les archives
INTERVIEWS D'ICI ET D'AILLEURS

Blaise Compaoré: «Je veux que le peuple soit libre»

Vol d’Air Algérie: ce que l’on sait

Sérey Dié sort de sa réserve: «Je v
Voir les archives
SONDAGES
idykaba@gmail.com

ESPACE COMMUNIQUES

Union Nationale des Artistes et Musiciens de Guinée(UNAMGUI),

2ème Cérémonie de remise de la Bourse d'Excellence du Club Efficience

Les 72 heures du livre au salon du livre de Paris « Les Mots au service de la Paix »

Bonne fête à toutes les radios de Guinée.

54eme anniversaire de la République de Guinée: Areeba félicite le peuple de Guinée

Voir les archives
Articles les plus lus

Polémique : " Malick Sankhon fait de la publicité autour de sa personne" répond Fodé Oussou de l'UFDG

" Ceux qui voient décliner leurs chances ne devraient pas tenter d'entraîner vers le bas la légitimité de ces élections" affirme l'Ambassadeur des USA

Récupération des domaines de l’Etat : Mathurin Bangoura avertit …

Maternité-Donka : Ce garçon a été volé dans le berceau, puis retrouvé… mais le TPI de Dixinn piétinerait le test ADN…

Remaniement ministeriel: 11 ministres limogés, des nouveaux venus,...;

Musique : les concerts de Salif Kéita à nouveau reportés

Conflit domanial: les enfants d'une même famille se disputent autour d'une concession...

Scandale DSK : Nafissatou la Guinéenne, célèbre malgré elle...

Délestage électrique : A 21 jours de la CAN, Papa Koly peut-il encore relever le défi ?

Téléphonie : " Areeba travaille pour un dénouement heureux du contentieux actuel"... l'adresse d'Areeba-Guinée à ses clients

OFFRES D'EMPLOI

Consulter les annonces d'emploi en Guinée

Déposer votre CV
en ligne

TAMTAM TV

Video 3

Video 2

Video 1
Voir les archives
Syrie / Golfe persique Les monarchies du Golfe retirent leurs observateurs de Syrie

ESPACE INTERNATIONAL  >  

Les monarchies du Golfe ont décidé, ce mardi 24 janvier 2012, d'emboîter le pays à l'Arabie Saoudite et de retirer leurs observateurs de la mission arabe en Syrie. En parallèle, elles appellent le Conseil de sécurité de l'ONU à faire pression sur Damas.

Le message est clair. Pour les six Etats membres du Conseil de coopération du Golfe, l'heure n'est plus à l'observation mais à des pressions -de préférence internationales- pour un changement radical en Syrie. C'est un constat d'échec de la mission d'observateurs de la Ligue arabe.

C'est aussi une manifestation de plus des divergences d'opinions sur Bachar el-Assad qui traversent l'organisation panarabe. Celle-ci va quand même essayer de faire bonne figure puisque son secrétaire général, Nabil al-Arabi, a immédiatement pris rendez-vous à l'ONU pour demander l'appui du Conseil de sécurité à son plan de sortie de crise. Une requête cosignée avec le président du Comité de la Ligue arabe sur la Syrie qui n'est autre que l'émir du Qatar.

Doha qui avait la semaine dernière proposé l'envoi de troupes arabes en Syrie vient de revenir sur un terrain plus diplomatique en retirant ses observateurs, après l'Arabie Saoudite dimanche et en même temps aujourd'hui que le Koweït, les Emirats arabes unis, Oman et Bahreïn. Des monarchies sunnites de plus en plus confrontées sur leurs territoires à une contestation chiite qu'elle imputent à l'Iran et qui sont, pour cette raison, déterminées à provoquer la chute de l'allié alaouite de Téhéran qui règne en Syrie.


Publié le 24/1/2012


A LIRE AUSSI...

Etudiants disparus: marée humaine à Mexico pour demander justice

EI: «Ce n'est pas moi dans la vidéo», assure Mickaël Dos Santos

Japon: la chambre basse du Parlement dissoute

Mexique: Enrique Peña Nieto face au ras-le-bol de ses citoyens

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE