CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
lundi 20 août 2018             12h31
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
2ème édition du forum de l'étudiant: les grandes reformes de l'éducation nationale au coeur des travaux

SOCIETE  >  

Après le premier panel qui portait sur « l’Insertion socio-professionnelle des jeunes diplômés : quel diplôme pour quelle carrière », les travaux du FEG 2018 se poursuivent au Palais du Peuple.

Au cours de ce second panel axé sur "les grandes réformes de l’éducation nationale", les panélistes ont indiqué que pour parler de réformes du système éducatif dans un contexte de professionnalisation, il faut en connaître avant les enjeux et les défis. En Guinée, depuis l’indépendance des objectifs en termes éducatifs sont plus ou moins déterminés. En premier, transformer le système éducatif colonial vers celui national. Pour y arriver, une commission de réflexion sur l’adaptation du système éducatif guinéen a été mise en place par le Président de la République Alpha Condé.

Evoquant le programme décennal de l’éducation en Guinée qui couvre la période 2019-2028, les panélistes ont tous mis l’accent sur un certain nombre de problèmes dont fondamentalement l’insertion socio-professionnelle, qui doit être selon eux, analysés en terme de défis à relever. Outre l’insertion socio professionnelle, les panélistes ont relevé aussi la maîtrise de la langue de communication, la surcharge des effectifs en classe, le manque de manuels scolaires sans oublier la maîtrise des TIC et l’apprentissage indispensable à notre ère des langues secondaires.

Par ailleurs, des perspectives ont été proposées par les panélistes pour améliorer entre autres, la Gouvernance, l’équité, la qualité de l’enseignement, la motivation des enseignants et la diversification des sources de financement. Pour cette option des réflexions sont déjà en cours. Diverses autres mesures ont été annoncées de la part du département de l’Enseignement Supérieur pour faire face à toutes les préoccupations dans le cadre de la réforme de l’éducation nationale en Guinée.

Pour terminer, ce deuxième panel a été l’occasion d’inviter les parents d’élèves, élèves et acteurs de l’éducation à s’investir plus dans la formation des futurs cadres du pays. Car l’éducation est pour une nation le moyen le plus sûr d’assurer le développement socio-économique.

La rédaction

Publié le 11/5/2018


A LIRE AUSSI...

Energie : le Niger veut s’inspirer de la Guinée

COJELPAID- APAD-Guinée : point sur le mémorandum adressé au PM

1ère Réunion comité pilotage procès 28 septembre : Me Cheîck Sako sur l’absence de la cour suprême

Procès 28 septembre 2009 : 78 milliards Gnf attendu par l’Etat

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE