CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mardi 26 septembre 2017             09h08
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 23 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 18 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Éducation : la rentrée scolaire 2017-2018, s’annonce difficile

SOCIETE  >  

Quelques jours seulement nous séparent de la rentrée scolaire 2017-2018. Et les préparatifs se poursuivent dans la plupart des écoles de la capitale. Au lycée 28 Septembre de Kaloum par exemple, le calendrier annuel est disponible. Pendant ce temps les travaux de rénovations sont intenses à la haute marée, une école privée dans la commune de Matam.

C’est dans la salle informatique du lycée 28 septembre, que nous avons rencontré le proviseur. Autour de lui, certains enseignants venus s’enquérir de l’emploi du temps. Mamadouba Nérébili Camara a réitéré devant ces enseignants, que les cours démarreront le jour même de l’ouverture des classes, comme il avait dit à la réunion préparatoire.

Dans un autre Bâtiment, au premier étage, certains professeurs recopient dans une ambiance, l’emploi du temps. Derrière cette ambiance, se cache la frustration. Du coup ces encadreurs nous ont fait croire qu’ils n’ont pas encore reçu les matériels didactiques. A cela s’ajoute la conjoncture économique difficile.

En face de cette école, se trouve une garderie d’enfant. Les responsables de celle-ci nous ont dit de repasser prochainement. Mais juste à la sortie nous avons croisé une parente d’élève avec la fiche de renseignement en main. Pour Fatoumata Gueye, c’est la sécurité de l’enfant qui est d’abord intéressante.

Plus loin, à la haute marée, une école privée dans la commune de Matam, où les travaux de rénovations se poursuivent, les responsables nous laissent croire que cette année les frais de scolarités ont été légèrement augmentés. Et face à la cherté de la vie actuellement certains élèves se plaignent.

En off certains encadreurs dans les écoles publiques nous laisse entendre, que la rentrée de cette année est une sorte de forcing.

Saloum Condé (+224 620 39 23 39)



Publié le 12/9/2017


A LIRE AUSSI...

Kankan : le RENASCEDD s’active contre le changement climatique

Le gouvernement réagit face aux violences qui secouent la ville de Boké

Une mission de plan internationale en visite en Guinée

Marche Opposition : Rapport Cellule Balai Citoyen

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE