CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
samedi 18 novembre 2017             07h39
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Don de Sang : l’UFDG vole au secours des malades

SOCIETE  >  

Le Comité National des Jeunes de l’UFDG a organisé ce dimanche10 septembre 2017, une journée de don de sang au siège du parti de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée. Une manière pour ces jeunes, de paré aux difficultés d’obtention de sang don sont souvent confrontés des patients. Pour cette journée selon le vice-président de l’UFDG, plus de 200 donneurs ont effectués le déplacement.

La population guinéenne est souvent confrontée aux difficultés liées à l’obtention des poches de sang. Un manque de sang qui se manifeste généralement dans les centres de transfusion sanguine, suite à la demande de certains malades. Une situation qui peut conduire à la perte de vie. Le Comité National des Jeunes de l’UFDG, à travers cette journée de don de sang 2ème du genre, entend sauver des vies. En dépit des encouragements, le parrain dudit comité est revenu sur l’impact de cette initiative à l’endroit des citoyens.

« C’est une bonne initiative, parce que quand on donne du sang on ne sait pas qui on sauve. Ça peut être soit même, parce que les accidents de la route, vous savez ce qui se passe on perd beaucoup de sang. Il y a des grands malades, qui sortent des hôpitaux et qui on besoins du sang. Généralement sa peut être un parent. Donc quel que soit le prix qu’on paye a un donneur de sang, on ne peut pas le payer » a déclaré Dr Fodé Oussou Fofana.

Ils sont nombreux des jeunes et femmes volontaires qui ont donnés du sang. Une action que certains d’entre eux qualifient d’humaniste.

« L’humanisme est la première chose dans toute entité sociale. Et j’ai une raison fondamentale qui m’a pousser à venir donner mon sang, c’est suite à la perte d’une cousines par manque de sang » dixit Thierno Nouhou Barry, donneur.

D’après le secrétaire général du Comité national des Jeunes de l’UFDG, cette action est loin d’être politique. Pour Mohamed Bakary Keîta, le but visé est de venir en aide au centre national de transfusion sanguine.

« Nous n’avons aucune intention de politiser cette action. Notre rôle simplement, c’est de donner le bon exemple aux guinéens. Leur prouver qu’il faut donner du sang, parce que ça peut aider à sauver des vies humaines. Mais aussi donner l’exemple aux gens afin qu’ils fassent comme nous » a t- il déclaré.

Pour la cheffe de section sensibilisation et recrutement des donneurs bénévole au CNTS, il y a des critères à remplir pour donner du sang. Selon Fatoumata Binta Diallo, le donneur doit avoir 18 ans d’âge et au minimum 50 kilogrammes en poids corporel. A cela s’ajoute un état de santé très satisfaisant.

Oumar Sow (00224) 666-526-606 / 622-209-207

Publié le 10/9/2017


A LIRE AUSSI...

RTG : Le bureau syndical sortant reconduit.

SENACIP : ‘’Pas de citoyens sans respect des symboles de la République’’.

Justice : la chaine pénale à l’école de perfectionnement.

Le MAOG, un refuge pour les associations et ONG en Guinée

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE