CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
lundi 16 juillet 2018             08h57
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
La FESABAG boude la grève de l'inter sydical

ECONOMIE  >  

L'argent étant le nerf de la guerre la FESABAG est souvent pour ne pas la structure syndicale qui fait aboutir tous les mots d'odre de grève en Guinée ces derniers temps, sauf que pour cette fois-ci à la surprise générale de plusieurs observateurs, elle se désolidarise de l'avis de grève lancé par la CNTG et l'USTG après l'augmentation du prix du carburant à la pompe. Les raisons de cette désolidarisation ont été avancées ce mercredi par le Secrétaire Général de la FESABAG à la bourse de travail "Le secteur financier n’a rien à gagner dans ces revendications, c’est une perte. L’augmentation du prix du carburant entraîne la perte du pouvoir d’achat. Nous allons chercher à le corriger à notre niveau ; mais, en suivant le mouvement de l’inter central, nous ne gagnons rien ; donc, on se désolidarise. Les banques seront ouvertes, les assurances seront ouvertes, les micro finances seront ouvertes et vont continuer à fonctionner. Après, nous nous poserons nos revendications à nos patrons ; mais, nous n’avons rien à gagner avec l’inter centrale », a dit monsieur Sow. Enfin, le secrétaire général de la FESABAG a dit qu’au cas où leurs revendications ne seraient pas prises en compte par leurs patrons, ils vont lancer la grève dans leur secteur. Mais, pour l’instant, l’idée de toute grève est exclue dans le secteur financier.

On se rappelle pourtant lors de la grève lancée par le SLECG version Aboubacar Soumah, il a fall la ménace de la FESABAG, au dire de certains observateurs pour que le gouvernement accélère les pas dans la résolution de cette situation. Leur absence dans cet autre combat va-t-il perforer l'élan du mouvement? les jours à venir nous édifieront.



La rédaction



Publié le 4/7/2018


A LIRE AUSSI...

Un Club des Investisseurs Français en Guinée (CIFEG), crée

SMB : le PCA annonce la construction d’un chemin de fer et d’une raffinerie

Programme économique et financier: un nouveau succès pour la Guinée

La Guinée bénéficie d'un accord de financement de 3 millions de dollars

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE