CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
samedi 22 novembre 2014             13h36
ACTUS EN IMAGES

De Margerie: hommages de personnalités aux obsèques

Des Kurdes suivent les combats à Ko

A Kaboul, les mariages collectifs a
Voir les archives
PEOPLE EN IMAGES

Mike Nichols : le réali­sa­teur du Lauréat est mort à 83 ans

Eminem menace de violer Iggy Azalea dans une nouvelle chan­son

Dick Rivers, grave­ment blessé : son état de santé jugé « préoc­cu­pant »

Stro­mae : «J’ai le droit de prendre des vacances»

Jenni­fer Lopez : « Mes enfants m'ont fait revoir mes choix amou­reux »

Antoine Volo­dine décroche le prix Médi­cis pour Termi­nus Radieux
Voir les archives
INTERVIEWS D'ICI ET D'AILLEURS

Blaise Compaoré: «Je veux que le peuple soit libre»

Vol d’Air Algérie: ce que l’on sait

Sérey Dié sort de sa réserve: «Je v
Voir les archives
SONDAGES
idykaba@gmail.com

ESPACE COMMUNIQUES

Union Nationale des Artistes et Musiciens de Guinée(UNAMGUI),

2ème Cérémonie de remise de la Bourse d'Excellence du Club Efficience

Les 72 heures du livre au salon du livre de Paris « Les Mots au service de la Paix »

Bonne fête à toutes les radios de Guinée.

54eme anniversaire de la République de Guinée: Areeba félicite le peuple de Guinée

Voir les archives
Articles les plus lus

Polémique : " Malick Sankhon fait de la publicité autour de sa personne" répond Fodé Oussou de l'UFDG

" Ceux qui voient décliner leurs chances ne devraient pas tenter d'entraîner vers le bas la légitimité de ces élections" affirme l'Ambassadeur des USA

Récupération des domaines de l’Etat : Mathurin Bangoura avertit …

Maternité-Donka : Ce garçon a été volé dans le berceau, puis retrouvé… mais le TPI de Dixinn piétinerait le test ADN…

Remaniement ministeriel: 11 ministres limogés, des nouveaux venus,...;

Musique : les concerts de Salif Kéita à nouveau reportés

Téléphonie : " Areeba travaille pour un dénouement heureux du contentieux actuel"... l'adresse d'Areeba-Guinée à ses clients

Conflit domanial: les enfants d'une même famille se disputent autour d'une concession...

Délestage électrique : A 21 jours de la CAN, Papa Koly peut-il encore relever le défi ?

Scandale DSK : Nafissatou la Guinéenne, célèbre malgré elle...

OFFRES D'EMPLOI

Consulter les annonces d'emploi en Guinée

Déposer votre CV
en ligne

TAMTAM TV

Video 3

Video 2

Video 1
Voir les archives
Routes : Les commerçants se plaignent des tracasseries policières

SOCIETE  >  

Le réseau des Associations des Commerçants, Entrepreneurs, Marchands
et Amis de Guinée (RACEMAG) vient de dénoncer de dénoncer les abus de pouvoir de certains agents de police à leur égard.

" Nous payons corrèctement les taxes car nous savons que nous vivons dans un Etat qui a des principes et nul n'est au dessus de la loi. Mais chaque fois, nous sommes victimes d'abus de pouvoir. Le dernier en date est l'interpellation et l'emprisonnement du président du RACEMAG à l'occasion de l'incinération des produits périmés" affirme  Mamadou N'Dané président du RACEMAG.

Ces commerçants disent pourtant avoir préalablement averti les
autorités compétentes à savoir le service de contrôle de qualité, ministère du commerce, service anti-drogue de la présidence de la République, la
police ainsi que la gendarmerie.

" Mais à notre fort étonnement,  nous avons vu le camion transportant
ces produits périmés arraisonné et mis à la fourrière pendant plus
d'un mois alors que nous avions loué le camion à raison de trois
millions par jour" renchérit Mamadou N'Dané.

Les commerçants du marché de la Commune de Matoto (banlieue de
Conakry) n'échappent pas eux aussi à la situation. Ils accusent les policiers de " tracasseries"  pendant le transport des marchandises du grand marché de Madina à leus boutiques respectives.

"Il y a des soi disant inspecteurs de police qui interceptent le
véhicule qu'ils conduisent directement dans un commissariat ou
gendarmerie les plus proches et là bas, le minimum à payer c'est 300
cent mille francs guinéens et parfois on paie jusqu'à 10  millions de
nos francs" a déclaré Alhassane Barry représentant des commerçants de
Matoto.

Autres difficultés évoquées par ces commerçants, c'est l'attribution des
places qui se fait anarchiquement et au plus offrant, sans oublier l’aménagement des marchés qui manquent de toilettes.

Un appel a été lancé aux autorités par les commerçants pour une
meilleure collaboration afin de développer notre pays.

David Yombouno.

Publié le 30/4/2012


A LIRE AUSSI...

Journée mondiale de la pêche : des mesures prévues par l’Ecorégion WAMER

Assemblée Nationale: le ministre de la ville dévoile sa politique sectorielle

Lutte contre Ebola : des anciens hauts cadres de l’Etat s’invitent dans le combat

Lutte contre Ebola : la Chine offre 35 milliards de GNF à la Guinée

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE