CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mercredi 2 septembre 2015             02h15
ACTUS EN IMAGES

Les Israéliens votent pour leur nouveau parlement . AFP

Valls: Sarkozy n'a "ni nerfs (...)

Tunisie: peine réduite en appel pou
Voir les archives
PEOPLE EN IMAGES

Nicho­las Bren­don (Buffy) révèle avoir été agressé sexuel­le­ment durant son enfance

Raillée par Michaël Youn lors des Enfoi­rés, Nabilla lui répond

David Beck­ham dopé à l’Oa­sis

Hapsa­tou Sy: taillée pour la réus­site  

Brit­ney Spears: Oops, elle se marie again!

Sheryfa Luna: maman d’un petit Ibra­him
Voir les archives
INTERVIEWS D'ICI ET D'AILLEURS

Blaise Compaoré: «Je veux que le peuple soit libre»

Vol d’Air Algérie: ce que l’on sait

Sérey Dié sort de sa réserve: «Je v
Voir les archives
SONDAGES
idykaba@gmail.com

ESPACE COMMUNIQUES

Union Nationale des Artistes et Musiciens de Guinée(UNAMGUI),

2ème Cérémonie de remise de la Bourse d'Excellence du Club Efficience

Les 72 heures du livre au salon du livre de Paris « Les Mots au service de la Paix »

Bonne fête à toutes les radios de Guinée.

54eme anniversaire de la République de Guinée: Areeba félicite le peuple de Guinée

Voir les archives
Articles les plus lus

Arrivée à Nouakchott des chefs d'Etat participant au sommet de l'OMVS prévu lundi

Législatives du 24 septembre: Liste nationale de l'UFDG (intégralité)

Cour d'assises: le présumé criminel "Souka" accuse le Cdt Resco et le Gnl Toto...

ALCAO : L’Afrique de l’ouest dresse des barrières contre le trafic de drogue.

Nécrologie : l'artiste Sékouba "Fatako" ne chantera plus...

Miss CEDEAO 2012 Visite les locaux de Chérie FM (Groupe SGI)

Le calvaire continue pour les sinistrés de “ Towa Lèdhè “ dans la sous-préfecture de“ Touba “, à Mali.

Viande en Guinée : " Chaque détaillant vend le kilo au prix voulu"

Le monde - Réduction du quota de pèlerins guinéens au Hadj 2013 : vive inquiétude chez les candidats

Guéckédou: treize ans après la guerre, les stigmates demeurent...

OFFRES D'EMPLOI

Consulter les annonces d'emploi en Guinée

Déposer votre CV
en ligne

TAMTAM TV

Video 3

Video 2

Video 1
Voir les archives
Routes : Les commerçants se plaignent des tracasseries policières

SOCIETE  >  

Le réseau des Associations des Commerçants, Entrepreneurs, Marchands
et Amis de Guinée (RACEMAG) vient de dénoncer de dénoncer les abus de pouvoir de certains agents de police à leur égard.

" Nous payons corrèctement les taxes car nous savons que nous vivons dans un Etat qui a des principes et nul n'est au dessus de la loi. Mais chaque fois, nous sommes victimes d'abus de pouvoir. Le dernier en date est l'interpellation et l'emprisonnement du président du RACEMAG à l'occasion de l'incinération des produits périmés" affirme  Mamadou N'Dané président du RACEMAG.

Ces commerçants disent pourtant avoir préalablement averti les
autorités compétentes à savoir le service de contrôle de qualité, ministère du commerce, service anti-drogue de la présidence de la République, la
police ainsi que la gendarmerie.

" Mais à notre fort étonnement,  nous avons vu le camion transportant
ces produits périmés arraisonné et mis à la fourrière pendant plus
d'un mois alors que nous avions loué le camion à raison de trois
millions par jour" renchérit Mamadou N'Dané.

Les commerçants du marché de la Commune de Matoto (banlieue de
Conakry) n'échappent pas eux aussi à la situation. Ils accusent les policiers de " tracasseries"  pendant le transport des marchandises du grand marché de Madina à leus boutiques respectives.

"Il y a des soi disant inspecteurs de police qui interceptent le
véhicule qu'ils conduisent directement dans un commissariat ou
gendarmerie les plus proches et là bas, le minimum à payer c'est 300
cent mille francs guinéens et parfois on paie jusqu'à 10  millions de
nos francs" a déclaré Alhassane Barry représentant des commerçants de
Matoto.

Autres difficultés évoquées par ces commerçants, c'est l'attribution des
places qui se fait anarchiquement et au plus offrant, sans oublier l’aménagement des marchés qui manquent de toilettes.

Un appel a été lancé aux autorités par les commerçants pour une
meilleure collaboration afin de développer notre pays.

David Yombouno.

Publié le 30/4/2012


A LIRE AUSSI...

Accord du 20 aout : les femmes comptent y veiller

Contentieux Rusal-Bolloré: Le syndicat du ministère des Mines décide de soutenir les travailleurs de Rusal-CBK

Les enfants affectés par Ebola reconstruisent leurs vies

Examens nationaux : quel bilan peut on en tirer ?

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE